MIKSIKWASO – Un événement qui a suscité l’étonnement !

LCollage‘événement MIKSIKWASO (signifie en atikamekw perler) a attiré la curiosité de 65 personnes venues de plusieurs villages et municipalités de la région de Lanaudière, mardi le 31 mars dernier à L’Arsenal de Joliette. S’est déplacé de Montréal, APTN la chaîne officielle de télévision nationale autochtone pour filmer cette remarquable initiative d’envergure interculturelle.

À travers une démarche de création collective autour du thème Le perlage dans la vie des Femmes amérindiennes, projet novateur soutenu par la Ville de Joliette, il s’agissait de démontrer qu’il est possible d’établir de véritables liens d’amitié et de solidarité entre des artistes atikamekw et des joliettaines du Centre de Femmes Marie-Dupuis, partenaire du projet.

Ainsi le public pouvait admirer les broderies de motifs symboliques réalisées par le groupe qui s’est inspiré des savoirs et savoir-faire des artisanes autochtones. Cécile Néwashish, ses deux filles, Karine et Lorraine Échaquan ont partagé leurs enseignements et sensibilisé la population sur la communauté de Manawan tout en les informant des réalités qu’elles vivent dans le milieu urbain joliettain.

Cet événement a suscité de nouvelles rencontres interculturelles afin de créer des rapprochements entre nations, pour déconstruire des stéréotypes ou préjugés qui nous ont trop longuement tenus éloignés des uns et des autres pour construire de nouveaux rapports contribuant ainsi à la reconnaissance de notre matrimoine lanaudois. Des témoignages et messages touchants ont été lancés au public tandis que l’Aîné spirituel Roger Échaquan, par une courte cérémonie, reconnaissait l’esprit des œuvres qui accompagnera la Marche Mondiale des Femmes, rassemblement à Trois-Rivières, l’automne prochain.

La présidente d’honneur Madame Danielle Landreville, conseillère municipale de Joliette a souligné le travail remarquable de Dolorès Contré, coordonnatrice du projet et directrice du Cercle d’Apprentissage Docomig ainsi que, de l’importance de multiplier les efforts politiques afin d’encourager les initiatives de rapprochements interculturels dans la région.

L’événement célèbre la continuité d’une belle collaboration basée sur le dialogue authentique dans le Cercle de partage, une nouvelle éthique relationnelle dans le respect des différences culturelles avec l’environnement. Photographe : Gérard Laperrière.

        Dolorès Contré

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s